Le service d’entretien des routes nationales en Valais

Mots clés : 
SUT III – Service Unité Territoriale III

Quand on parle des services d’entretien au niveau national, ceux-ci sont divisés en 5 unités territoriales. Les centres d’entretien en Valais sont reliés à la filiale de Thun avec son unité territoriale III.

Le SUT III occupe une centaine de collaboratrices et collaborateurs qui garantissent 24/24 heures la sécurité et l’exploitation des routes nationales en Valais. Ce réseau s’étend sur 167,5 kilomètres, depuis la sortie de l’autoroute A9 de Bex-nord jusqu’à Gondo.

Quelques chiffres clés

  • 167,5 kilomètres de routes nationales entretenues et sécurisées
  • 103 collaboratrices et collaborateurs
  • 21 aires de repos
  • 1050 ouvrages d’art
  • 56 tunnels/galeries
  • 75 véhicules, 72 remorques et engin

Ces hommes qui œuvrent pour notre sécurité

Le travail des ouvriers-chauffeurs de l’A9 est complexe et varié. Tout au long de l’année 24/24, ils veillent afin que nos routes soient en bon état et parfaitement sécurisées. Le premier sujet de notre série (car nous allons les suivre au gré des saisons) nous amène dans la période hivernale.

Cette saison est un moment intense chez les hommes des centres d’entretien. Dès les premières chutes de neige ou au plus tard début décembre, ils sont opérationnels. Ils sont alarmés par météo News ou par un système « Boschung » Différents capteurs de froid disséminés sur le réseau autoroutier permettent d’anticiper leur pro-activité. Au moment où la chaussée est humide, mouillée gelée ou enneigée.

Respect pour ce travail de titan permettant aux automobilistes de pouvoir bénéficier des routes dégagées, sécurisées. Nous avons pu rencontrer ces ouvriers-chauffeurs lors de leur journée « refresh-hiver » au Centre d’Entretien de Noës/Sierre.

Partager l'article sur :

Auteur de l'article :

Les articles de la
Retour haut de page