Le médiamaticien analyse les besoins de sa clientèle (l’entreprise qui l’emploie ou un client externe) en matière de technologies de l’information et de la communication. Il est le spécialiste de la production et de la réalisation de médias analogiques ou numériques, il développe des mesures de marketing et de communication.

Vous avez – nous l’espérons – beaucoup de plaisir à consulter les réseaux sociaux de la Police cantonale valaisanne, notre site internet ou notre Newsletter ! Si lors de chacun de vos clics, les pages et les informations se présentent à vous de manière attrayante c’est grâce à une gestion technique de qualité. Et cette gestion, nous la devons au médiamaticien de la Police cantonale valaisanne, Monsieur Michel Meier. Quelques questions à ce Bramoisien d’adoption qui se cache derrière votre écran…

Michel Meier – Médiamaticien

Interview

Quel est ton rôle à l’unité Communication & Prévention ?

Lorsque les attachés de presse ou chargés de prévention ont un message à communiquer, mon travail consiste à mettre en forme ce message. Qu’il s’agisse de son, d’image ou de texte, je le prépare en fonction du média et du canal par lequel il va être diffusé. A titre de comparaison, les attachés de presse s’occupent de la marchandise et je m’occupe de trouver une solution adéquate pour transporter et acheminer cette marchandise.

Quelles sont tes missions ?

Je suis chargé de mettre en place les systèmes de gestion de contenu de nos différents sites web, d’en assurer la maintenance et le bon fonctionnement. Je gère les applications pour smartphones destinées au grand public et les réseaux sociaux de la police.

La réalisation du graphisme et du layout pour nos imprimés fait partie des tâches qui me sont attribuées. Qu’il s’agisse de brochures, flyers, calendrier, stands d’exposition…

Il m’arrive régulièrement de devoir effectuer des prises de vue photo ou vidéo pour, par exemple, réaliser des montages vidéo de clips de prévention ou de reportages destinés à notre newsletter de la revue Police.

J’assume aussi le rôle de formateur en entreprise pour l’apprenti médiamaticien de l’unité Communication et prévention.

Viennent s’ajouter divers mandats pour d’autres unités de la Police ou du département ce qui fait que mon poste offre un travail très varié. Autant bien la technique que la créativité sont au rendez-vous.

Allan Gasser – Apprenti médiamaticien

La Police cantonale valaisanne possède plusieurs réseaux sociaux. Peux-tu faire part de quelques données chiffrées ?

Pour Twitter se sont plus de 4000 abonnés, plus de 6000 pour Instagram et plus de 30 000 pour Facebook. Le site www.policevalais.ch compte plus de 700 000 visites par année. Pour ce dernier, le défi technique était de faire face aux pics de visites engendrés par des partages de son contenu sur d’autres sites ou réseaux sociaux. Il est arrivé qu’en quelques heures le site a vu affluer plusieurs dizaines de milliers de visiteurs comme lors qu’un lien du site de la Police s’est retrouvé sur la page d’accueil du site de la CNN.

Merci Michel Meier de nous avoir ouvert les portes de ton univers informatique… Certains désormais que lors de nos simples clics sur les sites et réseaux nous réaliserons tes heures de travail, d’application et de professionnalisme « là-derrière » !

Stève Léger
Police cantonale valaisanne - Unité Communication et Prévention - Membre de la rédaction de la revue Police.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here