Validation annuelle des chiens de police et de leurs maîtres

Mots clés : 
Au début novembre s'est tenue la journée annuelle de validation des conducteurs de chien de police et de leurs loyaux partenaires à quatre pattes. Ces tests permettent d'évaluer les capacités opérationnelles des chiens de police et d'autoriser ceux-ci à poursuivre leurs missions au sein du corps pour une année supplémentaire.

C’est une météo d’automne qui a accueilli les différents policiers conducteurs de chien sur le site militaire de Vérolliez à St-Maurice. Après un court briefing dispensé par les instructeurs de la journée, il est l’heure pour le maître-chien d’endosser un porte-plaques d’environ 5 kg et d’entamer le parcours d’évaluation intensive, tant pour lui que pour son animal.

C’est sous une pluie battante que le premier binôme s’élance à l’assaut des sept chantiers que comporte cette inspection. De la quête d’objets au tir de police ou de l’obéissance en passant par la recherche de stupéfiants, le parcours du combattant ou encore des exercices de défense, rien n’est laissé au hasard pour évaluer le mieux possible les aptitudes de ces chiens de police et de leurs maîtres.

Près de 50 minutes plus tard, c’est fatigués mais satisfaits du travail réalisé par leur canin que les policiers parviennent à bout de leur évaluation annuelle.

Nous avons rencontré le Chef du groupe canin (K9) de la Police cantonale valaisanne et responsable de cette journée d’évaluation, le sergent-major Praz.

Entretien :

La mise sur pied d’une telle évaluation a-t-elle lieu toutes les années ? Quelles sont les exigences en la matière et quelles compétences sont évaluées ?

Le test annuel des conducteurs de chien est mis en place chaque année. Les chiens qui participent à cette évaluation sont tous des canins opérationnels. Les compétences évaluées sont calquées sur les interventions dans le terrain rencontrées durant l’années.

L’entier des maîtres-chiens de la Police cantonale ainsi que ceux des polices municipales valaisannes ont-ils participé à cette journée ? Y avait-il d’autres partenaires présents ?

Oui, tous les chiens de police qui interviennent au profit de la Police cantonale sont soumis aux mêmes exigences. De plus, des membres de la Police cantonale neuchâteloise et fribourgeoise ont participé en tant qu’invité à notre évaluation cela afin d’accentuer les synergies inter-cantonales.

Quelles sont les principales races de chien dévolues à la police et pourquoi ?

Les races le plus couramment utilisées sont le berger allemand et le malinois. Selon la spécialisation, d’autres races peuvent être utilisées comme le springer de la Police Régionale des Villes du Centre (n.d.l.r PRVC) qui sera dévolu exclusivement à la recherche de produits stupéfiants.

Nous connaissons les différentes spécificités pour lesquelles les chiens de police sont formés, telles que la défense, la recherche de personnes ou de produits stupéfiants ou encore d’explosifs. Qui décide de ces différentes formations ?

Les besoins opérationnels sous la direction du chef de groupe canin après approbation du Commandant de la Police cantonale.

Partager l'article sur :

Auteur de l'article :

Les articles de la
Retour haut de page