Afin de continuer à améliorer la collaboration entre les cantons et la Confédération en matière de lutte contre le terrorisme, un exercice de grande envergure s’est joué sur 3 jours les 11, 12 et 13 novembre 2019.

Si le scenario d’un précédent exercice portait sur une pénurie d’électricité et une pandémie survenues conjointement, l’exercice 2019 a porté sur une menace terroriste persistante impactant l’ensemble du territoire helvétique. 

Durant 52 heures, la Police cantonale a sans répit engagé ses forces sur tous les fronts sous la direction de son Commandant et de l’ensemble de l’Etat-major. La coordination entre les entités intra et exta-cantonales du domaine sécuritaire a été particulièrement testée. L’exercice a ainsi permis de tirer d’intéressantes conclusions visant à renforcer encore plus notre efficacité dans la gestion de crise. Et ceci a toute son importance lorsqu’on sait où le diable se cache…

La nouvelle salle de conduite du commandement de la Police cantonale à Sion a également été expérimentée pour la première fois dans le cadre de cet exercice. Son infrastructure logistique et les PC mis en place ont largement contribué à la réussite de ce test national de sécurité.

Stève Léger
Police cantonale valaisanne - Unité Communication et Prévention - Membre de la rédaction de la revue Police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here