Le travail des policiers est varié tant sur l’administratif que sur le terrain. Dans cet environnement, l’agent est amené à procéder à des contrôles de personnes ou de véhicules. Pour ce faire jusqu’à présent, c’était par radio qu’il recevait les informations relatives à la personne contrôlée (individu recherché, véhicule volé etc.). A cette époque, le policier regardait avec envie, via les reportages et autre séries TV, son collègue d’outre-Atlantique qui depuis sa voiture utilisait un ordinateur portable pour faire le même travail.

Développé à partir de février 2015, grâce au talent et à la perspicacité de notre collègue Valentin Moix de la section informatique, nous avons pu bénéficier d’une technologie similaire qui a été mise en service en mai 2017.

En effet, toutes les voitures de police des unités de premières interventions sont désormais raccordées informatiquement aux bases de données usuelles. L’agent peut donc directement introduire les indications dans l’ordinateur portable et par une connexion sécurisée, il obtient en retour toutes les informations pertinentes à son intervention.

Plus besoin de déranger un collègue de la centrale pour qu’il effectue ces recherches à notre place alors que ce dernier est occupé à coordonner les secours lors d’une intervention plus conséquente. On évite également de surcharger nos liaisons radios.

De plus, la technologie évoluant très rapidement, tous les agents de la police cantonale peuvent également procéder à ces contrôles au moyen de leur smartphone professionnel. Et ce n’est que le début, d’autres applications vont suivre permettant ainsi à la police de bénéficier des outils les plus modernes pour exécuter au mieux sa mission.