Christian Varone – Commandant de la Police cantonale valaisanne

Chères collaboratrices,
Chers collaborateurs,

Le 19 février dernier, notre canton a été une fois de plus victime des forces de la nature. Une avalanche de taille impressionnante s’est en effet déclenchée à Crans-Montana en ensevelissant une partie importante de la piste de la Plaine Morte. Un patrouilleur y a laissé la vie alors que trois autres personnes étaient dégagées de la masse de neige.

Si ce drame nous rappelle une fois encore que la montagne peut être aussi belle que dangereuse, il démontre également que le Valais peut compter sur des forces d’intervention au professionnalisme exemplaire et particulièrement solidaires entre elles.

Dès le déclenchement de l’alarme à notre centrale d’engagement, ce ne sont en effet pas moins de 240 policiers, sauveteurs, sanitaires et autres militaires qui ont été engagés. Grâce à cet effectif conséquent renforcé de huit hélicoptères ainsi que d’importants moyens de déblaiement de neige mis à disposition par la société d’exploitation du domaine skiable de Crans-Montana, tout a pu être rapidement entrepris pour porter secours aux victimes.

La mise en service immédiate de notre helpline a également joué un rôle déterminant dans la gestion de cet événement en permettant de rassurer les familles inquiètes d’avoir l’un de leurs membres ensevelis sous l’avalanche.

A l’heure du bilan, le Valais peut être fier des hommes et des femmes qui œuvrent au sein de la chaîne des secours. Ces professionnels aguerris ont démontré une nouvelle fois toutes leurs compétences. Ils interviennent souvent en mettant en danger leur propre vie et j’aimerais rendre ici un hommage appuyé à notre collègue patrouilleur tragiquement décédé lors de cette avalanche.

Professionnel exemplaire, son existence s’est arrêtée au moment où il portait secours à une personne blessée. Notre ami incarnait pleinement cet idéal qui est de consacrer sa vie à assurer la sécurité de ses concitoyennes et concitoyens. En cela, il restera un exemple à suivre pour toutes celles et ceux qui vont continuer d’œuvrer dans cette voie. A son épouse et à ses enfants vont toute notre sympathie et notre profonde amitié.

>>> Retour au sommaire de la newsletter de mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here