Editorial

Police cantonale valaisanne – Cheffe unité Communication et Prévention

Pour apporter des changements, il ne faut pas avoir peur de faire le premier pas. Nous échouerons si nous n’essayons pas.

Rétrospective des premiers mois en tant que Cheffe de l’Unité communication et prévention.

Comme le décrit l’introduction, j’ai accepté les changements comme un défi et j’ai débuté dans ma nouvelle fonction à Sion. Faire le pas de quitter la police judiciaire après 17 ans d’enquête et de passer dans le monde de la communication et de la prévention a nécessité de ma part le courage de changer. C’est pourquoi je suis très reconnaissante de l’accueil chaleureux et des nombreuses belles rencontres que j’ai faites depuis mon entrée en fonction à Sion.

Revenons à mes premières semaines à Sion : elles ont été suivies de journées d’installation, d’acclimatation, de découvertes, de tâtonnements et d’immersion dans mes nouvelles tâches. J’ai rencontré quelques visages connus et moins connus à l’Hôtel de police. Cela a donné lieu à quelques situations amusantes, comme « Qui es-tu exactement » ?

Lorsque les vacances ont commencé fin juin et que tout le monde a parlé d’une « période plus calme » pendant les mois d’été, le couloir du quatrième étage est effectivement devenu assez calme. En revanche, le travail n’a pas fait de pause estivale. Le premier week-end a été ponctué de violents orages dans le canton, surtout dans le Haut-Valais. S’en sont suivis l’accueil des nouveaux collaborateurs, divers événements policiers durant l’été comme les matchs de football, la rencontre des scouts dans le Haut-Valais, la rentrée scolaire, l’Open Air de Gampel, la campagne de recrutement, sans oublier la fonte des glaciers, avec les nombreuses « surprises » mises à jour… Toutes ces histoires ont fait que l’été a été varié mais aussi rempli d’émotions.

Si l’été 2022 a été une « période tranquille », j’attends avec impatience l’automne et l’hiver…

Dans cet esprit, je vous souhaite à tous quelques jours d’automne hauts en couleur, bonne chasse aux chasseurs et restez en bonne santé !

Les articles de la
Retour haut de page