La numérisation nous laisse-t-elle la possibilité de nous libérer de la prison – nous devons l’admettre – qu’elle constitue ? En même temps, nous sommes tous conscients que l’avenir continuera d’être numérique. La solution n’est donc pas de dire adieu à la technologie moderne. Une vie indépendante ne peut être rendue possible que si nous utilisons la technologie moderne de manière consciente et ciblée.

En tout responsabilité dans un avenir numérique !

Actuellement, nous utilisons tous les différents services numériques, que ce soit dans notre vie privée et pour certains dans leur vie professionnelle. Et pendant ce temps, nous sommes conscients que nos données sont aussi utilisées à différentes fins.

La frontière entre l’utilisation raisonnable et l’utilisation abusive des données est souvent ténue. Nous sommes au début de la révolution numérique, qui est basée sur les données. Ici, les dangers d’une surveillance et d’un contrôle permanents sont opposés aux avantages de brillantes solutions techniques qui peuvent rendre notre vie quotidienne plus agréable et enrichissante. Personne ne peut éviter la numérisation à long terme. Chacun doit connaître les chances et les risques et essayer de les évaluer correctement.

Le progrès technique – en même temps des chances et des risques ?

Les progrès technologiques constants nous permettent d’échanger des informations en temps réel dans le monde entier, de rendre nos opinions publiques et de disposer d’informations en quantité illimitée et à tout moment. D’une part, il y a une réponse à nos demandes et il y a une solution appropriée aux problèmes qui se présentent. D’autre part, nous remettons nos données personnelles en échange.

Les progrès technologiques rendront notre vie encore plus confortable, peut-être même meilleure à l’avenir. Nos données constituent la base de ce travail. Les “Digital Native” (“Digital Native” décrit la génération qui est habituée des dernières technologies numériques et qui a grandi avec des ordinateurs portables, des smartphones ou des tablettes) sont déjà préparés à cela. Mais aussi les “Silver Surfer” (le terme “Silver Surfer” désigne les utilisateurs de 50 ans et plus) sont désormais largement familiarisés avec les technologies numériques et les utilisent dans la vie quotidienne. 

Il est important que nous décidions consciemment quels services et technologies nous voulons utiliser et quelles données nous voulons dévoiler. Notre appréciation doit être constante et systématique. L’avenir montrera aussi les sensibilités des autorités politiques dans le domaine de la protection des données.

“L’internet n’oublie jamais rien”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here